Espace de veille pour sauver la France de la théocratie musulmane.


    LES FRANÇAIS LIBRES

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 210
    Date d'inscription : 28/10/2011
    Age : 76
    Localisation : Nord France

    LES FRANÇAIS LIBRES

    Message  Admin le Ven 15 Jan - 1:31

    « Contre l’islamisation de la France, je lance aujourd’hui le mouvement des Français Libres, le parti des forces vives. »




    Aymeric Chauprade





    Le 15 janvier 2015, quelques jours après les attentats sanglants, j’ai publié une vidéo intitulée La France est en guerre. Cette vidéo a connu rapidement un grand succès sur le net. Elle a été traduite en plusieurs langues, mais elle a malheureusement fait l’objet d’une plainte de la LICRA.
    Cette vidéo contenait-elle des propos diffamatoires sur les musulmans en général ? Certainement pas ! Il s’agissait d’une vidéo d’analyse mesurée, en adéquation avec la réalité. J’anticipais sur ce qui allait se passer quelques mois plus tard, l’explosion des attaques djihadiques par des personnes auto-radicalisées, la première décapitation sur notre territoire, les premiers kamikazes, les meurtres de masse, les voitures projetées sur des gens, et des milliers de crimes, tous plus sordides les uns que les autres, dont la vue d’ensemble n’apparaît pas encore aux Français, parce qu’ils sont maquillés sous le prétexte de la folie et de la délinquance ordinaire, alors même qu’ils participent de ce jihad de basse intensité, qui cohabite avec un jihad de haute intensité, celui de Paris et Saint-Denis, le 13 novembre 2015.
    Ce jihad de basse intensité, mais de grand ampleur, se combine avec une vague migratoire islamique sans précédent dans l’Histoire de l’Europe, et dont les conséquences dramatiques se sont manifestées, de manière sordide, la Nuit de la Saint Sylvestre, à Cologne, mais aussi à une plus petite échelle, dans de multiples villes, par des centaines de viols de femmes allemandes, perpétrés par des hommes d’origine islamique. Cet événement tragique est le symbole même du viol de notre civilisation, de nos valeurs, par les partisans de la loi islamique, aux yeux desquels les femmes européennes ne sont qu’un gibier à prendre, brutalement.
    Le 15 novembre 2015, le Président Hollande a finalement prononcé les mots qui avaient été les miens 10 mois plus tôt, le titre même de ma vidéo, « La France est en guerre », sans pour autant parvenir à prononcer, à aucun moment de son discours les mots islam et musulman. Le Président y désignait le terrorisme comme l’ennemi, alors que le terrorisme n’est qu’un mode opératoire, et qu’il ne définit pas l’ennemi !
    Alors pourquoi justement dois-je me défendre devant ce Tribunal ? Ce que je fais d’ailleurs en personne, sans m’abriter derrière mon immunité parlementaire. Je dois me défendre parce que j’ai défini notre ennemi, ce qui n’est pas, me semble-t-il, la moindre des vérités dues aux Français.
    L’ennemi de la France, notre ennemi, ce sont les partisans de la loi islamique, ce sont les propagateurs de la charia, et ces moudjahidines, affichés ou dissimulés, sont aujourd’hui en pleine expansion dans notre pays.
    Leur objectif n’admet pourtant aucun doute possible, il ne doit pas être sous-estimé : l’islamisation de la France et de l’Europe.
    Mes chers compatriotes, ce procès se situe au-delà de ma personne, il est d’une grande importance, il est le procès de tous les lanceurs d’alerte, face à l’islamisation de notre pays, et par islamisation j’entends l’expansion, sur notre territoire, et dans notre société, de la loi islamique.
    La loi islamique, vous devez impérativement en être conscients, veut détruire les fondements de notre loi républicaine, détruire nos institutions démocratiques, détruire notre civilisation, héritière de traditions judéo-chrétiennes et des Lumières.
    Alors je prends l’engagement, devant les Français, que je mènerai, sans relâche, la lutte contre les propagateurs et adeptes de la loi islamique, et je prends, aujourd’hui, la tête de ce combat qu’aucun parti n’assume encore avec clarté.
    Je le répète, ils sont nos ennemis, les ennemis de la France, les ennemis de notre civilisation, les ennemis des chrétiens, des juifs, des athées comme des agnostiques, des musulmans éclairés aussi, les ennemis des femmes, des cultures et de l’Histoire, de tous les liens charnels, de toutes les racines.
    Ce combat pour la civilisation française, et donc contre l’islamisation, est au cœur de mon engagement politique, depuis son commencement.
    Mes chers compatriotes, la France, c’est bien mieux qu’une race, c’est une civilisation, et notre combat est donc un combat pour la civilisation française, son identité, sa langue, ses mœurs, ses institutions, ses lois républicaines.
    Au cœur de ce combat pour la civilisation, il y a la liberté, la liberté donnée en héritage par les Grecs anciens, par le christianisme, par les Lumières. Cette liberté ne peut s’accommoder d’aucune idéologie totalitaire, négatrice de la personne, négatrice de la séparation entre la sphère publique et la sphère privée, négatrice des droits fondamentaux des familles, négatrice de la dignité des femmes.
    C’est ce combat pour les libertés publiques qui m’anime, contre toutes les aliénations qui la menacent aujourd’hui directement, celle de la dictature de la charia, comme celle de la dictature de l’État, l’étatisme. C’est pour cela, mes chers compatriotes, qu’au terme d’une longue réflexion, et conscient de mes responsabilités, j’ai pris la décision de créer un nouveau mouvement politique.
    Aujourd’hui 13 janvier 2016, naissent LES FRANÇAIS LIBRES, le mouvement des forces vives de la France.
    LES FRANÇAIS LIBRES ont pour but de faire gagner, en 2017, le candidat d’une droite française crédible et assumée.
    Je ne veux pas, en effet, que les Français soient contraints, au deuxième tour des élections présidentielles, à choisir entre un socialisme mondialisé et un socialisme nationaliste.
    Pour arriver à ce but, les Français libres devront convaincre sur trois sujets capitaux :
    Premièrement, les Français libres se battront pour la désislamisation de la France, je veux dire le reflux de la loi islamique, le reflux de la charia, laquelle rivalise dangereusement sur notre territoire, et dans notre société, avec les lois de la République.
    Ceux qui ciblent l’immigré se trompent, car quel problème fait peser sur notre civilisation, un immigré asiatique ou africain lorsque qu’il travaille, lorsqu’il respecte les lois et la société d’accueil ? Et quel problème d’assimilation pose un chrétien de Syrie ?
    Les Français libres clarifierons le discours, le problème ce sont les propagateurs de la loi islamique, eux qui tentent de nous faire adopter leur loi coranique, eux qui polluent, jusqu’à l’islamo-délinquance, la vie des Français, eux qui sont en train de faire partir massivement les Français de confession juive vers Israël, nous privant d’une population dynamique et partie intégrante de notre nation.
    Deuxièmement les Français libres se battront pour la dé-étatisation de la France, c’est-à-dire le recul de la dépense publique, et le retour de l’État à ses fonctions régaliennes. Avec près de 60% d’économie publique dans la part de notre richesse nationale, la France est l’économie la plus socialiste de l’OCDE. Nous ne pouvons plus continuer comme cela, nous devons libérer notre économie, et nos forces vives, du poids de la fiscalité et des contraintes étatiques, et dans le même temps, nous devons favoriser l’émergence d’un capitalisme français consolidant notre économie dans la mondialisation financière.
    Troisièmement, les Français libres se battront pour refaire de la France une grande puissance, puissance géopolitique, militaire, énergétique, maritime. Grâce à notre capacité d’innovation sur les domaines de l’énergie et de la mer, nous apporterons de véritables solutions pour créer de la richesse. Chacun comprend en effet, qu’il ne suffit pas de préserver, de protéger, il faut inventer aussi l’économie de demain.
    Pour ce combat, les Français libres uniront toutes les traditions philosophiques attachées aux libertés, afin que notre nation se retrouve dans l’unité, afin que notre civilisation française soit préservée.
    Croire que l’on peut redresser la France en s’adressant seulement aux perdants de la mondialisation, à ceux qui subissent les conséquences désastreuses de l’islamisation du pays, c’est se tromper lourdement, et c’est tromper les Français, les mener dans une impasse tragique.
    L’Histoire montre que les prises de pouvoir portées par les victimes conduisent à des catastrophes, car l’énergie des victimes est dirigée vers la vengeance, vers le règlement de compte, elle nourrit ainsi la discorde et les risques de guerre civile.
    Je veux construire moi, sur les énergies positives du pays, pas sur le désespoir, certes légitime, de nombreux Français.
    Je veux mobiliser les forces vives du pays, qui tirent aujourd’hui bénéfice de nos sociétés mondialisées, sans se rendre compte qu’oublier aujourd’hui le verbe être, l’identité, c’est perdre demain le verbe avoir, la prospérité.
    C’est pourquoi je les appelle, ces forces vives, ceux qui entreprennent, ceux qui innovent, ceux qui ont des responsabilités, je les appelle à me rejoindre, afin que nous dessinions ensemble un projet de redressement crédible.
    Je pense aussi à nos Français établis en dehors de la France, partout dans le monde, et qui peuvent apporter beaucoup. La France doit se réconcilier avec eux, et cesser de les voir, trop souvent, comme des Français de l’abandon, ou des Français de l’évasion fiscale.
    Ces millions de Français participent du rayonnement de la France, ils font partie des forces vives de notre pays. Trop souvent dans notre longue Histoire, par intolérance, par démagogie, ou par égalitarisme, nous avons consolidé la puissance d’autres nations en décourageant nos propres forces vives.
    Notre projet de redressement doit s’appuyer sur la société civile, et je le dis comme je le pense, il n’est plus possible que ce projet soit le fait d’énarques. L’arrogance du diplôme, plutôt que l’école de vie, a déjà fait trop de mal à notre pays. Il nous faut des personnalités fortes, qui ont prouvé autre chose dans leur vie que de réussir des concours, et qui ne doivent pas toute leur position sociale à leur seule carrière politique.
    Si ces personnalités fortes rejoignent les Français libres, alors nous constituerons un vivier de leaders, et ce vivier de leaders apportera la démonstration aux Français que la politique peut encore être l’effacement de soi-même, au service du Bien commun.
    Mes chers compatriotes, je crois avoir montré mon courage, intellectuel et physique, ma capacité à m’affranchir de cette tyrannie de l’image qui règne sur notre société.
    Je crois avoir démontré mon esprit d’indépendance, et ma capacité à aller jusqu’au bout de mes engagements, Mais les Français libres ne réussiront pas avec ma seule volonté !,
    J’ai besoin que tous ceux qui ont montré quelque chose de grand, dans leur domaine de compétence, rallient les Français libres, pour contribuer au projet de redressement de la France.

    Si comme moi, tout simplement parce que vous aimez la France, que vous ne supportez plus de la voir s’islamiser, que vous ne supportez plus de voir notre richesse intellectuelle et matérielle partir, que vous ne supportez plus de voir la pauvreté grandir dans nos villes et nos campagnes, si comme moi vous voulez libérer la France, et lui rendre un rôle à la hauteur de son Histoire, alors faites réussir les Français Libres !

    Rejoignez-les !

    Aymeric Chauprade

      La date/heure actuelle est Sam 16 Déc - 1:15