Espace de veille pour sauver la France de la théocratie musulmane.


    Abdelaziz Boutéffika, les yeux plus gros que le ventre.

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 186
    Date d'inscription : 28/10/2011
    Age : 75
    Localisation : Nord France

    Abdelaziz Boutéffika, les yeux plus gros que le ventre.

    Message  Admin le Lun 30 Juin - 21:33

    Je vais rappeler ici un projet de Bouteflika, projet qui est probablement tombé à l'eau.
    Mais auparavant voyons l'état algérien 50 ans après l'indépendance.



    Cette info qui suit date du vendredi 02 mars 2012

    L’AFP signale un nouvel accord d’un milliard d’euros:

    La méga mosquée sera construite sur 20 hectares de terres dans la région de Mohammadiae, avec un minaret de 270 mètres de haut.

    La mosquée,d’une valeur d’un milliard d’euros, sera en mesure d’accueillir 120.000 personnes et disposera également d’une bibliothèque contenant un million de travaux et des sièges pour 2.000 personnes, ainsi que d’un musée et d’un centre de recherche.

    Ce sera troisième plus grande mosquée du monde après celles de La Mecque et de Médine et en Arabie Saoudite. Le président algérien Abdelaziz Bouteflika « veut laisser sa marque » à travers la construction de la mosquée, qui deviendra également la quatrième mosquée du Grand Alger. Les travaux débuteront aujourd’hui, après la signature du contrat et devrait être achevé en 42 mois.

    CSCEC est l’une des quatre entreprises chinoises qui a été interdites de travailler avec la Banque Mondiale en 2009, pour une période de 5 à 8 ans, pour avoir été accusé de corruption sur des marchés aux Philippines.

    Il y a tellement d’ironie politique pour tout le monde dans cette histoire. Tout d’abord, il y a une entreprise de construction détenue en propriété exclusive par le gouvernement chinois – qui a généralement une attitude hostile pour la construction de mosquées en Chine.

    Ensuite, il y a Bouteflika. Si vous vous souvenez bien, l’Algérie a été l’un des premiers pays d’Afrique du Nord à connaître des troubles l’année dernière, à cause du chômage et de la hausse des prix alimentaires. Il y a eu de nombreuses analyses sur les raisons des soulèvements de grande ampleur observés en Tunisie et en Libye, mais la révolution ne s’est pas propagée à l’Algérie. Ceci-dit, dépenser un milliard dans une mosquée, est-ce vraiment ce dont le peuple a besoin ou préfère t-il manger à sa faim ? Cela ne fera que conforter les Algériens dans leur sentiment d’injustice car au lieu de leur proposer des projets créateurs d’emplois durables, ils constatent avec amertume qu’ils doivent subir les « caprices de postérité » de leur président.

    Depuis 1962, l’Algérie a mis en chantier une mosquée par jour. Elle en compte actuellement 15.000 en activité et 3.400 en construction, selon les chiffres officiels.

    Enfin, ceux qui suivent de près les faits divers dans ce pays remarqueront que les travailleurs chinois (très présents sur place) et les Algériens ne s’entendent pas. Mais alors pas du tout. Les bagarres et les meurtres ne se comptent même plus tant ils sont nombreux.

    Il est tentant de se demander si cette mosquée va devenir l’équivalent algérien du monument de « la Renaissance africaine », infâme monument construit par Abdoulaye Wade.


      La date/heure actuelle est Mer 20 Sep - 9:12