Espace de veille pour sauver la France de la théocratie musulmane.


    Projet de Lettre , à Sa Sainteté,le Pape François Premier.

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 237
    Date d'inscription : 28/10/2011
    Age : 76
    Localisation : Nord France

    Projet de Lettre , à Sa Sainteté,le Pape François Premier.

    Message  Admin le Sam 11 Aoû - 5:59

    Projet de Lettre , à Sa Sainteté,le Pape François Premier.
    Le 14 Aout 2018
    Saint Père,
    Vous ne cessez de nous surprendre et de nous alarmer. Et je me demande ou en est votre Sainteté quand vous prenez si hardiment le contrepied de Saint Augustin et de Saint Thomas d’Acquin. Eux avaient tenté de définir ce qu’était une guerre juste, et sans doute croyaient-ils qu’elle était possible. Or, vous venez d’assurer que toutes les guerres sont injustes, de sorte que tout soldat devrait être tenu pour un agent d’injustice ! Il me semble que Notre Seigneur pensait autrement, quand il donnait la foi du Centurion comme un exemple ! Vous avez assuré que la seule chose juste c’était la paix, ce qui doit être vrai dans l’absolu, mais nous ne sommes pas dans l’absolu ! Tout sur terre tient du relatif, de sorte que la paix que font régner les musulmans là ou ils exercent le pouvoir, avec les pratiques de l’esclavage , de la polygamie et la menace de la mutilation, ne me semble pas juste. De même que la paix que notre pouvoir salopide propose aux femmes, en les débarrassant de leur enfant importun, ne me paraît nullement évangélique. Cela fait qu’en bonne langue Française je puis écrire que la seule chose qui soit juste, c’est la Justice ! Et je ne suis pas sur que quand vous accueillez au Vatican des familles musulmanes, pour qui la paix ne peut être que Coranique, vous êtes loin de la paix évangélique, qui elle, ne s’accorde pas avec la loi du cimeterre ! Par ailleurs, quand le bonhomme Job, sur son fumier,déclare qu’ « Il est une guerre ordonnée aux mortels sur cette terre, et que leurs jours sont comme les jours d’un mercenaire », il me semble qu’il est tout a fait en phase avec la réalité, car l’Homme doit faire d’abord la guerre contre un certain nombre de ses tendances égoïstes, et ensuite, pour défendre les siens quand ils sont menacés.
    Certes, en écrivant cela, je suis tributaire d’une société imparfaite, et j’avoue avoir aimé Charles Péguy quand il écrivait : « Heureux ceux qui sont mort dans une juste guerre.. », car c’est cela que je me répétais, combattant volontaire, alors qu’il fallait monter à l’assaut. Et si André Malraux n’ appartient pas à ma famille de pensée, je suis assez d’accord avec lui quand il déclare : « Il y a des guerres justes, mais il n’y a pas d’armée juste ! ». Celà je l’ai vérifié sur le terrain,car une armée est un mélange ou l’on trouve auprès de quelques héros quelques chenapans. Mais cela ne me paraît pas remettre en cause la juste guerre selon Péguy, pas plus que quelques curés pédérastes, ne me paraissent remettre en cause la Sainteté de L’Eglise…
    Il est un état Saint Père, qui me semble absoudre quelque peu ce qui salit la guerre. C’est l’intention, avec le sentiment du « devoir ». Estienne d’Orves embrassant l’officier Allemand qui allait commander le peloton d’exécution le croyait aussi. Mais le Djihadiste, qui met ses prisonniers en broche afin de les faire griller le plus longtemps possible pour les faire davantage souffrir, me paraît totalement justifier la guerre qu’on lui fait, pour le livrer le plus vite possible au jugement de Dieu. Je ne connais, à la barbarie gratuite, aucune circonstance atténuante !
    Je sais bien Saint-Père que l’Eglise a toujours eu le souci de baptiser les barbares, et nos ancêtres l’étaient. C’est l’Eglise qui, malgré les fautes de ses ministres, a fait une société en quête de justice, d’une société soumise au règne du plus fort ! Aujourd’hui, nous ne sommes plus que quelques uns à croire au devoir qui parfois implique la guerre, car le modernisme n’a fait que des citoyens en quête de nouveaux plaisirs, et d’imbéciles pouvoirs.
    Il est tout a fait possible, ce que tout chrétien doit espérer, que les musulmans qui déjà ne suivent pas totalement les préceptes de l’Islam, se convertissent. Et le fait que Notre Dame se soit produite au lieu de Fatima me paraît un signe. Mais je ne crois pas que ce soit une pratique efficace de conversion que de conforter l’islam dans ce qu’il est, en lui reconnaissant des vertus qu’il n’a pas ! Le curé d’Ars disait : « Aimez vos ennemis, mais ne leurs faites pas de compliments » ! Or, il est certain Saint Père que nous n’avons pas la même lecture du Coran, car je n’y trouve point la vertu de paix que vous lui attribuez , mais seulement l’appel à la guerre sainte telle que la proclament les Imams

    C’est pourquoi Saint Père, je crains que vos propos ne désarment l’Occident, à l’heure ou, plus que jamais, la guerre est le seul moyen que nous ayons pour faire face à la monstruosité Islamique, et je crains ainsi que Rome, infidèle à la vertu Chrétienne de Prudence, ne mérite le châtiment qui doit s’abattre sur les « tièdes ».
    Car la justice oblige à faire face, et Rome me paraît faire plutôt obédience. Et c’est pourquoi, sans le pouvoir par les armes, nous sommes quelques –uns qui nous obstinons à faire face, avec ce que sous sommes !
    Alexis Arette
    Paysan à Momas- 64230.
    Ancien , et toujours combattant



      La date/heure actuelle est Mar 25 Sep - 2:57