Espace de veille pour sauver la France de la théocratie musulmane.


    Jérusalem capitale d'Israël

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 210
    Date d'inscription : 28/10/2011
    Age : 76
    Localisation : Nord France

    Jérusalem capitale d'Israël

    Message  Admin Hier à 6:43

    Tout d'abord ma note.
    Israël n'a jamais existé ni bibliquement ni historiquement. Israël est une invention Balfour. Ce sera l'issue de la première guerre mondiale et l'apothéose surviendra après la seconde.
    .....................
    Une crise secoue Jérusalem
    Regardez ! La nation moderne « d’Israël », composée des descendants de la tribu biblique de Juda (et de restes significatifs de Lévi et Benjamin) connaîtra de sérieuses pertes militaires, et verra une partie de son territoire occupée par ses ennemis, juste avant le second Avènement du Christ. Cet événement est très important ! Bon nombre de ceux qui étudient les prophéties bibliques déclarent que 1948 vit le grand rassemblement d’Israël dans la Terre sainte, et l’établissement de la nation d’Israël. Ceci est absolument faux ! C’était juste un événement annonciateur, un signe précurseur du gigantesque rassemblement des restes des douze tribus d’Israël qui aura lieu. Mais avant cela, le peuple juif sous pression en Israël sera attaqué et vaincu une fois encore. C’est difficile à dire, mais la Bible est très claire à ce sujet.
    « Voici, le jour de l’Eternel arrive, et tes dépouilles seront partagées au milieu de toi. Je rassemblerai toutes les nations pour qu’elles attaquent Jérusalem ; la ville sera prise, les maisons seront pillées, et les femmes violées ; la moitié de la ville ira en captivité, mais le reste du peuple ne sera pas exterminé de la ville » (Zacharie 14 :1-2).
    « Car voici, en ces jours, en ce temps-là, quand je ramènerai les captifs de Juda et de Jérusalem, je rassemblerai toutes les nations, et je les ferai descendre dans la vallée de Josaphat ; là, j’entrerai en jugement avec elles, au sujet de mon peuple, d’Israël, mon héritage, qu’elles ont dispersé parmi les nations, et au sujet de mon pays qu’elles se sont partagé. Ils ont tiré mon peuple au sort ; ils ont donné le jeune garçon pour une prostituée, ils ont vendu la jeune fille pour du vin, et ils ont bu » (Joël 3 :1-3).
    « Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche » (Luc 21 :20). Jérusalem fut partiellement encerclée par les armées dans un passé relativement proche, mais nous verrons Jérusalem complètement entourée par des armées. Notez cette prophétie : « Alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes » (verset 21). Ceux qui font confiance à Dieu, ceux qui croient en Christ, les véritables chrétiens, comprendront ce qu’il faudra faire lorsque ces choses arriveront, parce qu’ils auront étudié les différents signes comme Jésus nous le demande. Ils seront attentifs aux événements et fidèles dans la prière. Ils fuiront dans les montagnes. « Que ceux qui seront au milieu de Jérusalem en sortent, et que ceux qui seront dans les champs n’entrent pas dans la ville. Car ce seront des jours de vengeance, pour l’accomplissement de tout ce qui est écrit » (versets 21-22).
    Ainsi dans le futur, Jérusalem, la capitale politique et émotionnelle d’Israël, sera envahie par ses ennemis, jusqu’à ce que le Christ revienne et combatte les nations agressives (Zacharie 14 :3). Une fois de plus la ville des prophètes, des rois et du Messie sera abattue et punie horriblement. Cet événement majeur, dans le scénario prophétique des temps de la fin, annoncera le signe suivant.
    André
    ***************************
    Vers Gog et Magog ?
    Considéré comme un événement majeur, ce qu’il n’était point, la mort de Johnny à pendant plusieurs jours suspendu les informations mondiales de première importance, et particulièrement les suites de la décision du Président Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël !
             Cela cependant vient de faire l’objet d’un entretien  télévisé entre Jean-Jacques Bourdin et Franz-Olivier Giesberg, Journaliste et écrivain d’un talent certain.  Celui-ci  a défendu brièvement, mais catégoriquement la position Yankee. Certes, on connait les attaches Américaines de ce journaliste qui a quelque renom, mais en affirmant sans nuances que Jérusalem était bien une ville juive, et non Arabes, le sommaire de son raisonnement m’a surpris.
             A première vue, la chose se défend puisque la déclaration Balfour reconnaissant aux Juifs la légitimité de leur nationalisation en Palestine date de 1917.  Mais c’est une conquête militaire qui s’en est suivie, après une occupation Arabe de près de 800 ans. Mais bien sur,  c’est par une conquête particulièrement féroce que les Juifs de Josué avaient volé la Palestine aux Cananéens, vers 1200 avant J.C. Et ils l’occuperont jusqu'à leur diaspora, après la chute de Massada en 74 de notre ère, et la destruction du temple de Jérusalem.
          La Bible fait mention de la ville lors d’un raid guerrier qui y fit le patriarche Abraham un peu après 1800 avant J.C, semble-t-il. Mais c’était plutôt une visite d’allégeance  puisque  qu’il vint payer tribut au Roi-Prêtre de Jérusalem (Alors :Iérosalim !)Melkisedek, lequel  sacrifia à son Dieu le Pain et le vin, rite qui n’est rapporté qu’en Egypte,  mais par de multiples documents. La ville était à ce moment là Egyptienne de toute évidence !
           La fable dit : « Le premier occupant est-ce une loi plus sage ? »
            La politique est un peu plus compliquée que la fable. Car aucune de nos nations n’a de premier occupant connu. Ainsi, depuis 3000 ans, notre hexagone a connu les Ligures, les Phocéens, les Celtes, les Romains, les Burgondes, les Francs, les Normands et les Vascons, plus ensuite des vagues de migrants , jusqu'à celle massive et composite que nous subissons actuellement. Au Moyen Orient, les allées et retour des populations nomades sont encore plus difficiles à suivre, mais la loi générale est bien là. Et la dernière réoccupation de Jérusalem  d’Israël par les juifs, ne date que de 70 ans, ce qui est peu au regard de l’histoire.
           En fait, Jérusalem appartient, un instant, à celui qui l’occupe. Ce n’est pas une légitimité. C’est un fait. Les Israéliens ne s’en contentent pas. Ils fondent la légitimité de leur possession sur une promesse Divine qui leur aurait octroyé ce pays où, selon la Bible, coulait « le Lait et le Miel » !  Mais les non-Juifs ne sont pas obligés de croire à cette élection divine. Madame Golda Meir elle-même n’y croyait pas ! Elle écrivait :
             « Quant à considérer les juifs comme un peuple élu, c’est une idée que je n’ai jamais acceptée. Il me semblait dans ma jeunesse,  et il me semble encore plus raisonnable de croire, non que Dieu a choisi le peuple juif, mais que plutôt, le peuple Juif  fut le premier peuple de l’histoire, à choisir Dieu ! Ils fut ainsi le premier peuple à faire quelque chose de vraiment révolutionnaire, et c’est ce choix qui le rendit unique ! » 
              Pour le « premier peuple »,  Madame Meir aurait du réviser l’histoire de ses antiques voisins. Mais passons, pour dire que sans la fameuse « promesse divine », entérinée( Hélas) par les Eglises Catholiques et Réformées , Israël  n’a pas plus de légitimité qu’un autre état. Et l’histoire en a effacé pas mal au cours des siècles !
             En fait, l’Israël indépendant  n’a guère duré. Lors de la Diaspora, Jérusalem était Romaine à tel point que le culte juif avait été interdit dans le temple  en 135 avant J.C. Auparavant Israël avait subi l’occupation Hellénistique , Et Zeus dans le temple avait remplacé Iawé ! D’ailleurs le Roi Salomon lui-même avait fini pas introduire les idoles païennes de ses concubines dans le temple. Le Perse Cyrus  libéra plus tard Israël de l’occupation  Babylonnienne, qui avait opéré plusieurs déportations. Certes la révolte de Maccabées prouva l’existence d’un véritable esprit national ,  mais ce fut tout de même d’abord un soulèvement religieux, car sans la notion de « peuple élu », le peuple inventé par Moïse n’existe pas..
             A mon sens, ce qui s’ensuit,  c’est  que s’il existe une ville au monde qui devrait avoir un statut international, ce devrait être jérusalem. Mais il est douteux  que les juifs, même « laïcisés », acceptent d’abandonner les droits du peuple soi-disant élu,  à savoir ce que le Talmud a retiré de la Thora,  C'est d’après les textes, à Jérusalem  que les nations du monde doivent apporter leurs présents au peuple juif  qui doit gouverner les sous-hommes que nous sommes.
                                                                      §
           Les évènement et les chiffres semblent condamner Israël. Malgré la valeur indéniable de ses soldats, Israël est un petit peuple face à des masses considérables qui l’entourent. Et quels que soient les traités  concernant l’interdiction nucléaire de l’Iran, l’Iran aura la Bombe, aussi légitimement qu’Israël la possède. Il est donc à craindre que la décision de Trump, n’avance  le déchainement des hostilités, qu’il  n’est pas déraisonnable de craindre. Etant donné que la Chine ne peut absolument pas se passer du pétrole Iranien, toucher à l’Iran, c’est mobiliser les 200 Millions de guerriers que Mao se vantait de pouvoir aligner …
             Or c’est le Chiffre que l’apocalypse prophétise pour les armées de Gog et Magog …
             Alors je me souviens de cette parole d’Einstein : « Je ne sais pas comment se fera la troisième  guerre mondiale. Mais je sais que la quatrième se fera avec des  bâtons et des pierres » !          
             Mais qui entendra ce message qui finalement signifie : « A bon entendeur salut !» ?
                                                                         Alexis Arette ( 12 Décembre 2017)

      La date/heure actuelle est Jeu 14 Déc - 17:06