Espace de veille pour sauver la France de la théocratie musulmane.


    La France est au pouvoir de la judéo-maçonnerie

    Partagez
    avatar
    Admin
    Admin

    Messages : 174
    Date d'inscription : 28/10/2011
    Age : 75
    Localisation : Nord France

    La France est au pouvoir de la judéo-maçonnerie

    Message  Admin le Sam 22 Avr - 3:25





    Johan LIVERNETTE, un Croisé du XXIème Siècle, pas comme les autres

    «  Actuellement, le grand moyen de la mission, ce n'est pas la discussion ; les gens n'y
    croient plus. Ce ne sont même pas les œuvres ! Le grand moyen, c'est le témoignage de
    quelqu'un qui est possédé et pris pour Dieu, qui par ses attitudes , par ses paroles, laisse
    voir Dieu, laisse apparaître Dieu, montre ce que Dieu peut faire dans une vie . » ( Père
    Marie-Eugène de l'Enfant Jésus). Johan Livernette est un de ceux là, écrivain catholique,
    contre-révolutionnaire, il nous démontre les grands dangers du Mondialisme sous toutes
    ses formes, et démasque, par ses écrits, plusieurs siècles d'imposture Franc-Maçonne et ses
    mensonges.





    Dans votre livre "La Franc-Maçonnerie, 300 ans d'imposture", vous écrivez, au chapitre VIII, que la République est en définitive de nature talmudo-maçonnique. Pourriez-vous préciser votre pensée ?
    C'est la nature du système car les valeurs sont inversées et antichrétiennes sous la Ve République comme lors des précédentes. Le blasphème est permis au nom de la sacro-sainte liberté, l'hérésie est abondamment diffusée, alors que la critique du sionisme ou du judaïsme est qualifiée d'antisémite. De plus, toute l'idéologie dominante est maçonnique (laïcité, droits de l'homme...). Chez nos dirigeants politiques, les faux principes issus de 1789 mettent tout le monde d'accord, y compris dans la prétendue opposition.
    La loi de 1905 en France fut élaborée et promulguée par les Francs-Maçons pour empêcher l'influence de l'Eglise sur l'Etat. Peut-on faire ce constat aujourd'hui ?
    Oui, cela s'est fait dans le prolongement de 1789 avec la déclaration des Droits de l'Homme : mettre Dieu hors-la-loi. Avec la loi de séparation de 1905, c'est l'Église qui est séparée de l'État. Or ce que Dieu a uni, l'homme ne doit point le séparer. Aujourd'hui, c'est plutôt le CRIF et le Grand Orient qu'il faudrait séparer de l'État français !
    En France, le Dieu de la laïcité serait-il le socialisme ?
    Les deux sont liés en effet. Une chose est désormais certaine car elle a été avouée par Vincent Peillon, la religion officieuse des francs-maçons est la laïcité. En France, on remarque qu'elle s'avère particulièrement hostile au christianisme. C'est l'anti-religion catholique en quelque sorte.

    La vérité est maintenue entière dans l'Eglise catholique, est-ce une force quand on voit tous les massacres contre les chrétiens dans le monde, surtout les chrétiens d'Orient ?
    La vérité demeure au sein de l'Église catholique, ce Corps mystique du Christ qui ne peut se tromper ni nous tromper. En revanche, force est de constater que monsieur Bergoglio se trompe souvent ! Comme l'a démontré Miles Christi dans son livre « Trois ans avec François ».
    Concernant les chrétiens d'Orient, je ressens un sentiment d'impuissance par rapport à ce qui se passe là-bas et espère que ce qu'ils ont vécu chez eux, nous ne le subirons pas à notre tour en Europe. J'ai tendance à croire que nous en prenons le chemin.

    Les musulmans ont deux candidats qui peuvent devenir président de la république : Macron et Mélenchon, tous les deux francs-maçons, est-ce un hasard ?
    Ce sont deux candidats qui ont pris, pour des raisons électorales, les musulmans dans le sens du poil. Macron est un Young Leader, émissaire de la banque Rothschild. Il est l'agent du cartel bancaire, de l'oligarchie mondialiste. Mélenchon est cet ex-trotkiste franc-maçon qui, par haine de la religion catholique, prend le parti de l'islam afin d'anéantir l'identité française. Tous les 2 sont à vomir tant ils incarnent l'anti-France.

    Parmi les 11 candidats à la présidentielle de 2017, aucun ne se réfère à Dieu, les hommes politiques seraient-ils dénués de moralité et de bon sens ?
    Oui, ils le sont certainement. S'en référer à Dieu -comme Civitas par exemple- ne fait pas gagner de voix. C'est le meilleur moyen pour être diabolisé des médias. Non seulement les candidats n'ont aucune conviction religieuse mais ils n'ont aucunement l'intention de se mettre à dos les médias. Ils cherchent juste à être élus, à vivre de la politique, à faire carrière. C'est la raison pour laquelle ils suivent tous le droit chemin mondialiste, se couchent tous devant l'Israël sioniste, tel le libéral Fillon dont l'allégeance au système est évidente ou encore la fausse patriote Le Pen qui a lamentablement trahi son père.

    Dans la presse, j'ai pu lire récemment « Catholiques ! vous ne comprenez donc rien ? La France n'existe plus depuis 1789 ? » Comment réagissez-vous à ces propos ?
    La seconde phrase n'est pas vraiment fausse. La France est, selon moi, éclipsée par la république. Il faut la faire renaître de ses cendres afin qu'elle redevienne catholique. Cela passe inévitablement par l'apostolat, la prière et l'étude. Il y a un immense travail de fond à effectuer plutôt que de s'en remettre aux urnes.
    Pour un catholique tout pouvoir viendrait-il de Dieu ?
    Oui bien sûr. C'est Jésus-Christ en personne qui l'avait affirmé à Ponce Pilate avant d'être crucifié. Plus tard, le grand saint Thomas d'Aquin a transmis le même message : toute autorité (légitime) doit venir de Dieu. Aujourd'hui, l'autorité vient de l'obscurité, de sociétés secrètes dont les aspirations diaboliques sont antifrançaises, antichrétiennes et sionistes.
    Pendant les préparatifs de Pâques, à l'église Saint-Bruno de Bordeaux, une jeune fille s'est mise en croix devant l'autel, le pantalon baissé, avec un mot couleur sang sur son ventre. Aucun média n'en parle. Et comme c'est dans une église catholique, la Licra ne porte pas plainte. Que vous inspire cet acte ?

    Le dégoût et le mépris. C'est une nouvelle preuve que le blasphème est toléré sans problème sous la république française. La contre-Église permet ce genre de faits pitoyables pendant que les médias alignés les passent sous silence. La république est donc de connivence avec ce genre de méfaits.

    Le journaliste et écrivain Marin de Viry vient de sortir un ouvrage "Un Roi immédiatement". Le retour à la monarchie serait-elle le remède à tous nos maux ?

    Ce ne serait pas le remède à tous les maux de la société. Ceci dit, dans l'absolu, la monarchie de droit divin (et non constitutionnelle) est le meilleur des gouvernements, dixit saint Thomas d'Aquin. Dans l'immédiat, c'est autre chose. Le peuple français mérite-t-il un roi aujourd'hui ? Le souhaite-t-il ? Et quel roi a les qualités, les vertus, pour être le lieutenant du Christ ? Qui a la grandeur d'âme et l'esprit de sacrifice pour redresser la France durablement ? Je crains que les réponses à ces questions ne fassent pas plaisir à entendre.

    Interview par Eric Muth



    La franc-maçonnerie, 300 ans d’imposture
    Johan Livernette
    https://johanlivernette.wordpress.com/livre/la-franc-maconnerie-300-ans-dimposture/



      La date/heure actuelle est Mar 27 Juin - 8:53